2010 best records

Reminder of 2010 “Best of” list

Une liste élargie cette année tant la production musicale est de plus en plus riche, diverse et exceptionnelle.

Sur le podium, les USA trustent les médailles:

Cover (My Beautiful Dark Twisted Fantasy:Kanye West)

Gold medal: Kanye West “My Beautiful Dark Twisted Fantasy”

Everything you will love in one LP: style, references, melodies, joy, sadness – Kanye West is definitely one of the greatest. La fable du lièvre et la tortue adaptée à cette année musicale puisque cet album n’est sorti qu’en décembre même si la plupart des morceaux ont été disponibles au compte goutte tout au long de l’année. On peut penser ce qu’on veut du personnage très médiatisé (trouvez un autre artiste nommé cette année passée à la fois par G. Bush et B. Obama) mais le musicien est irréprochable. Un album digne des plus grands artistes des décennies passées par sa créativité, son ouverture musicale (est-ce encore du hip-hop?), des samplings impeccables (King Crimson, Gil Scott-Heron) et ses invités (Bon Iver!). Et surtout des mélodies magiques avec un côté de self-depreciation rare dans une époque plus éprise d’anecdotique que d’authenticité. Album of the year by far. (http://www.allmusic.com/album/my-beautiful-dark-twisted-fantasy-r2055009/review)

Cover (Transference:Spoon)

Silver Medal: Spoon “Transference”

Great Austin, Tx band delivers the goods once gain – when simplicity equals greatness. Un de ces groupes américains qui se construit et murit avec les années. On était un peu passé à côté des débuts de ce groupe qui existe depuis 1994 mais on se demande pourquoi car cette musique a tout pour plaire aussi bien aux amateurs de mélodies qu’aux afficionados du rock indépendant. Que des tubes en puissance dans cet album dans un monde idéal. Go for it! (http://www.allmusic.com/album/transference-r1691709/review)

Cover (High Violet:The National)

Bronze Medal: The National “High Violet”

One of the current best live band succeds in keeping its indie attitude but with more catchy melodies. The National est également un groupe qui se fait sa place petit à petit dans le panthéon des grands avec son dernier album. Les vertus d’une détermination et d’un self belief portées par un chanteur fascinant et des musiciens excellents combinées au fait de se retrouver un jour au bon endroit au bon moment. Ecoutez cet album, craquez sur la voix chaleureuse et suave de Matt Berninger et sur la musique au couteau du groupe, remontez dans les temps les albums des années précédentes et surtout allez voir ce groupe sur scène. (http://www.allmusic.com/album/high-violet-r1805201/review)

15 autres albums (par ordre alphabétique):

Arcade Fire “The Suburbs”

Our favorite Canadians are back to form vs. previous album with emotional lyrics. A tous les déçus de l’album précédent des Canadiens, le groupe répond avec une musique toujours enflammée mais plus sobre et des paroles basées sur le passage à l’age adulte. Welcome back guys.

Beach House “Teen Dream”

Weird and warm songs from this Lynchian Californian girl-boy duo. Les mélodies entrainantes de Victoria Legrand (eh oui, la nièce de Michel) avec les trouvailles musicales d’Alex Scally. Du David Lynch qui se baladerait sur les plages de l’Océan Pacifique.

The Black Keys “Brothers”

Still excellent blues-rock formula from Akron with fantastic songs. La cité du pneu (Akron) nous encaoutchoute encore d’un formidable album de blues-rock au plus près de l’os pour ce duo américain. Leur projet de l’année 2009 (Blakroc) qui mélangeait blues, soul et hip-hop a ouvert des horizons nouveaux à ce groupe qui a de plus en plus de groove dans sa musique. A signaler des performances live d’exception.

Field Music “Measure”

Amazing third LP from this band from Sunderland, England who will warm up XTC fans. Le Royaume Uni n’est pas oublié de notre sélection avec le troisième album des frères Brewis. Très ambitieux album d’ailleurs avec pas moins de 20 titres travaillés dans leur studio personnel de Sunderland. Un groupe qui devrait être énorme tant la qualité de leurs chansons rappelle celles du meilleur XTC. A découvrir.

John Grant “Queen of Denmark”

First solo LP from the former leader of the Czars played with the Midlake musicians. John Grant est l’exemple du miraculé incompris et déprimé devant ses échecs musicaux précédents pour lequel le mot seconde chance a un sens. Un magnifique album dans la lignée de ce que fait Midlake, c’est à dire un rock très 70’s soft mélangé à du pur Indie avec des textes au scalpel. Meilleur titre de chanson de l’année pour “Jesus Hates Faggots”.

Grinderman “Grinderman 2”

Old men rock! Nick Cave’s trash band better than ever. Grinderman est le groupe sans piano de Nick Cave dans lequel sa verve plus blues et trash peut s’épanouir au mieux. Quelle musique et quelle jeunesse. A signaler la créativité instrumentale de Warren Ellis, l’alter ago du bon vieux Nick. Pour réveiller le loup ou la louve qui dort en nous.

LCD Soundsystem “This is happening”

James Murphy’s influences from punk rock, Talking Heads, Brian Eno and Can put him almost in the podium. Nouveau disque exceptionnel de James Murphy et son groupe qui sera d’ailleurs sans doute le dernier sous cette forme. Tout ce qu’on aime dans la musique se trouve chez cet homme-là. A signaler les London Sessions disponibles chez tous les bons vendeurs numériques et en solo l’excellente bande originale du film Greenberg avec Ben Stiller.

Local Natives “Gorilla Manor”

Geeks rule the earth with great indie melodies! Sans doute le groupe qui pourrait disputer à Hot Chip le titre de groupe le moins sexy du monde mais de magnifiques mélodies californiennes pour tout ceux qui veulent prolonger toute l’année le sable de la plage qui reste dans les oreilles.

Massive Attack “Heligoland”

Trip Hop Bristol veterans reinvent themselves with great invited musicians. On n’avait presque oublié cet album mais sa réécoute l’a finalement fait préférer à celui de Gorillaz pourtant également excellent. La marque de fabrique de Massive Attack est toujours présente mais pleine de fraîcheur de nouveau grâce aux invités et notamment Tunde Adebimpe de TV on the Radio et Damon Albarn qu’on ne présente plus.

Janelle Monae “The Archandroid”

Amazing record from this young lady. What Jimi Hendrix would do if he were 20 in 2010. Eh oui, pas moins, une jeune artiste noire américaine qui mélange tout: hip hop, soul, R’B, rock psychédélique, pop, etc… Toujours un immense plaisir de découvrir de tels nouveaux talents. A signaler également une participation croisée avec Kevin Barnes sur cet album et celui d’Of Montreal.

Sufjan Stevens “All Delighted People EP/The Age of Adz”

The great man back from months of illness with more electronics influences than before. Certes, il a été absent quelques mois du fait d’une maladie rare mais en échange on récupère en 2010 deux albums pour le prix d’un même si le premier n’est pas censé être un LP complet… Tout n’est pas du niveau de Illinois dans ces 19 chansons mais il y a quand même des perles. A ne pas manquer en concert pour ceux qui le peuvent.

Teenage Fanclub “Shadows”

Latest LP by the Scottish Band, one of the all-time greatest. Ils prennent leur temps pour faire des albums et c’est tant mieux. The Beatles, The Byrds, Love, The Go-Betweens, XTC, Big Star, Teenage Fanclub, rien à rajouter.

Richard Thompson “Dream Attic”

New songs played live from the epic folk rock guitar player. La liste est diverse comme le montre la présence dans celle-ci de l’ancien leader de Fairport Convention, goupe anglais de folk rock des années 60 qui a pour ainsi dire inventé un genre à lui tout seul. Cet album plus qu’un autre car Richard Thompson met plus en avant ses talents exceptionnels de guitariste.

Warpaint “The Fool”

100% West Coast female group for one of the best debut albums of recent years. Certes, le fait qu’une des deux chanteuses soit l’ex-girlfriend de l’ex-Red Hot Chili Peppers John Frusciante (producteur de leur premier EP) augurait du meilleur mais pas autant que la profonde originalité de ce groupe 100% féminin. Un groove étonnant quand même très rock avec des voix magnifiques.

Neil Young “Le Noise”

Still young after all these years. Young and Lanois straight to the bone. Incroyable de pouvoir encore compter sur Neil Young en 2010! Un de nos 10 artistes préférés de tous les temps encore capable de sortir des disques importants. Un disque en pur solo avec un son de guitare incroyable trafiqué par le Canadien Daniel Lanois, producteur entres autres de U2 et Bob Dylan. D’où le jeu de mots du titre…

Egalement recommandés:

Owen Pallett, These New Puritans, Vampire Weekend, Yeasayer, Hot Chip, Broken Bells, Liars, Midlake, Gorillaz, MGMT, Shearwater, Caribou, The Fall, Paul Weller, Band of Horses, Drake, Best Coast, Interpol, Philip Selway (le batteur de Radiohead en solo), Robert Plant, Deerhunter, Swans, The Walkmen, Cee Lo Gren (le chanteur de Gnarls Barkley), Kid Cudi, The Roots et N.E.R.D.

6 thoughts on “2010 best records

  1. Interessante ta liste car il y en a plein que je ne connais pas dis donc ! Le dernier Arcade Fire est très bon (changement de direction malin même si vers le mainstream), Massive Attack se maintient dans le très bon mais sans vraiment se renouveler et j’ai aussi beaucoup aimé Janelle Monae pour son univers original, la diversité de stle de ses chansons et la qualité d’interprétation (voir clip “cold war”, quel visage !).
    J’aurais aussi mis le dernier Deftones “Diamond Eyes” & l’album de DJ Chloé “One In Other”.
    Mais la vraie découverte, c’est Warpaint ! Je me passe en boucle leur EP et leur 1er album en boucle depuis 2 semaines !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s